Abrogation du délit de blasphème

Le 14 octobre 2016, dans le cadre du projet de loi « Égalité et Citoyenneté », les sénateurs ont adopté à la majorité l’article qui abroge le délit de blasphème en Alsace-Moselle (Articles 166 & 167 du code pénal allemand de 1871, maintenus jusqu’alors en Alsace et en Moselle.) pour les remplacer par ceux de la loi de 1905 sur la séparation de l’église et de l’état !
Pour mémoire dans le reste de la France, le délit de blasphème a été aboli en 1881.
20160106_charlie

Il reste encore à supprimer le caractère obligatoire de l’enseignement religieux dans les écoles en Alsace-Moselle, à sortir l’heure (qui serait devenue optionnelle) des 24 h d’enseignement hebdomadaire en élémentaire et à mettre fin au financement par l’État des ministres des cultes reconnus.

Share