Les lycéens doivent pouvoir manifester en toute sécurité

Le gouvernement n’a pas réussi à stopper la spirale de la violence. Depuis trois semaines maintenant que les premières manifestations ont eu lieu, la situation devant les établissements n’a cessé de se dégrader, des lycéens se retrouvent en garde à vue, certains sont blessés voire
hospitalisés.
La FCPE demande au gouvernement de renouer le dialogue avec les lycéens, d’entendre leurs revendications et d’y répondre de manière forte et urgente. Ces revendications sont légitimes et portées depuis longtemps par les représentants des lycéens.
Le gouvernement doit donner aux forces de l’ordre des consignes pour que les lycéens soient protégés et puissent manifester en toute sécurité sans qu’aucun d’entre eux ne finisse à terre.
La FCPE remercie tous les parents mais aussi les syndicalistes, travailleurs sociaux, élus, et l’ensemble des adultes qui sont chaque matin aux côtés des lycéens pour éviter les dérapages et garantir leur droit de manifester et de s’exprimer dans le calme.


Share